26-12-2015 13:02
187
Père Mourad : «J'étais prêt à donner ma vie pour la paix»

Le père Jacques Mourad a passé quatre mois et vingt jours aux mains de l'État islamique. À Raqqa, il a subi une longue détention, parfois violente, dont il est finalement ressorti vivant le 11 octobre 2015. Tiraillés entre l'exil et une allégeance au régime ou aux Kurdes, qui se posent opportunément en garants de leur sécurité, les chrétiens sont plus que jamais menacés de disparaître de Syrie, où leur présence remonte au temps du Christ.

LE FIGARO. - Quelles ont été les circonstances de votre enlèvement?

Père Jacques MOURAD. - Le 21 mai dernier, trois djihadistes masqués et armés sont arrivés à Qaryataïn sur des motos. La veille, ils avaient pris le contrôle de Palmyre, à quelques kilomètres de là. Ils sont entrés dans notre monastère de Mar Elian. Ils ont fouillé ma chambre, pris mon ordinateur et les clés de la voiture.


( 187 Okunma )