01-08-2015 12:28
382
Bensalah signe le registre des condoléances à l’ambassade d’Inde

Le président du Conseil de la nation, Abdelkader Bensalah, a signé, jeudi dernier, le registre de condoléances ouvert à l’ambassade d’Inde à Alger suite au décès de l’ancien Président indien, Avul Pakir Jainulabdeen Abdul Kalam, à l’âge de 83 ans.   M. Bensalah, qui représentait le Président de la République, Abdelaziz Bouteflika, était accompagné du ministre des Affaires maghrébines, de l’Union africaine et de la Ligue des États arabes, Abdelkader Messahel.
 «C’est avec une profonde affliction que je me recueille, au nom du Président de la République algérienne démocratique et populaire, Abdelaziz Bouteflika, à la mémoire de cette personnalité exceptionnelle de l’Inde contemporaine, l’ancien  Président Avul Pakir Jainulabdeen Abdul Kalam», a écrit M. Bensalah. «L’Inde et le monde entier ont perdu une personnalité distinguée à laquelle la communauté internationale voue un grand respect», a souligné le  président du Conseil de la nation. «La contribution de cet homme hors pair au développement de la nation  indienne a permis d’opérer une révolution scientifique, de consacrer la démocratie et de promouvoir les droits de l’homme en Inde», a-t-il ajouté. «En cette douloureuse circonstance, je présente, au nom du Président de la République Abdelaziz Bouteflika, au nom du gouvernement et du peuple algériens et en mon nom personnel, mes sincères condoléances au gouvernement et au peuple indiens, ainsi qu’à la famille du défunt, les assurant de notre  profonde compassion», a souligné M. Bensalah.
«Je prie Dieu le Tout-Puissant d’entourer le défunt de sa sainte  miséricorde, de l’accueillir en son vaste paradis et d’accorder à ses proches  et au peuple indien patience et réconfort», a conclu le président du Conseil  de la nation. Décédé le 27 juillet, le défunt était le 11e Président de l’Inde qui prit les rênes du pays de 2002 à 2007. Il était également un éminent scientifique et architecte indien.


( 382 Okunma )